PHÉNOMÈNE INVISUEL


 

Ton œil est frappé par l'atmosphère chromatique, par les formules insaisissables qui y dérivent. Il se demande ce qu'elles sont...   il cherche même. Il voudrait qu'elles prennent forme une fois pour toutes, qu’elles se décident enfin mais elles s'y refusent. Alors, il les ignore, les boude : décidément, il ne voit rien d'extraordinaire à tout ça. De l'informe, voilà tout. 

Or l'informe le désespère, il lui échappe. 

L'aveugle. 

 

Ton œil, ainsi vidé de sa rétine, sent le mouvement sous la surface de la toile. Il se laisse entraîner par lui, il embrasse la courbe, s'inscrit avec la trace, s'installe dans le volume, il dévale la strate de couleurs, emplit le fond. Et là, dans les profondeurs du tableau, il devine le combat du peintre : l’effacement du connu, la destruction de la figure, et l'avènement de l’apparition pure.

Ton œil voit là où rien ne se montre.


 

Elsa Lopez, 2020




 

INVISIBLE PHENOMENON


 

At the moment, your eye is being struck by the chromatic atmosphere, it is strucking by the elusive formulas which are drifting in it. It is wondering what they are… It is even searching what they are. It would like them to take shape but they refuse/withhold to do it. So, your eye is disregarding/underrating them. It is thinking that it doesn't see anything extraordinary in all of this. Formlessness, that's all.

However, the inform makes it despair, the inform escape it.

The inform makes it blind.